Lâcher-prise en s'aidant avec la respiration

Dernière mise à jour : 30 janv.


 

Pourquoi et comment lâcher-prise ? Nos pensées ont une influence sur notre caractère et sur la façon dont nous façonnons notre monde. Si nous cherchons à développer un esprit positif, cela rejaillira sur notre qualité de vie. Mais si nous nous disons continuellement que nous ne sommes pas capables, nous nous découragerons vite et nous manquerons la cible de notre objectif. Si nous nous focalisons sur les aspects négatifs de la vie, notre personnalité deviendra pessimiste. En résultat, nous ferons ces expériences négatives dans notre vie et la négativité finira par exercer un contrôle sur nous. Mais il est certain que lâcher-prise sur nos modes de pensées négatifs est plus facile à dire qu'à faire !


Swami Saradananda compare cette difficulté de lâcher-prise à la difficulté d'expirer pleinement. Par exemple, nous pouvons être capable d'inspirer profondément, mais ne pas réussir à relâcher pleinement l'air vicié de notre corps. Pourquoi ? Parce-que expulser l'air des poumons nécessite plus de puissance musculaire et de force physique que pour inspirer. Si l'exhalation n'est que partielle, nous inhalons à nouveau de l'air appauvri en oxygène sur l'inspir suivant. Non seulement cela prive le corps de l'oxygène nécessaire, mais en plus nos émotions ne bénéficient pas d'une dose de prana* très revitalisante.


* Prana : La philosophie du yoga enseigne que la respiration est la manifestation physique de l'énergie vitale qui anime chaque être et est connue dans de nombreuses philosophies orientales sous le nom de prana. Bien qu'il ne soit pas de nature matérielle, le prana circule dans toutes les parties de notre corps, interpénétrant chaque cellule.


Exercice : Développer une exhalation (expiration)

longue et pleine


Cette exercice stimule le système nerveux parasympathique, ce qui aide à lâcher-prise sur les facteurs de stress mental, les tensions physiques et les émotions négatives. Il a pour but de renforcer la capacité d'expiration pour vous aider à vous débarrasser des toxines et des pensées négatives, et il prépare votre mental à se remplir de pensées positives.


  1. Asseyez-vous le dos droit et fermez doucement les lèvres. Commencez à remarquer si vous inspirez et expirez pleinement, par le nez, en utilisant tous vos poumons. Votre respiration devrait être fluide et silencieuse et il ne devrait pas y avoir de pause entre l'inhalation et l'exhalation.

  2. Si les exercices de respiration sont nouveaux pour vous, commencez en exhalant (expir) pendant six secondes et en inhalant (inspir) pendant simplement trois secondes. Si vous trouvez cela trop difficile, ramenez votre exhalation à quatre secondes et l'inhalation à deux secondes.

  3. Pour améliorer la libération des émotions difficiles, répétez mentalement les mots "je lâche" sur chaque inhalation et le mot "prise" sur chaque exhalation.

  4. Continuez de respirer et de répéter les mots. Sur chaque expiration longue, visualisez que le stress et l'anxiété quittent votre être, ainsi que l'air vicié de vos poumons. Dites au revoir aux tensions musculaires présentes depuis longtemps et lâchez prise sur les limitations mentales ou émotionnelles que vous vous êtes imposées en relâchant tout ce qui vous retient d'avancer dans la vie. Continuez une à trois minutes, puis étirez-vous doucement avant de vous lever.


Marjorie


Cher lecteur, chère lectrice, que tu sois dans la découverte, ou expérimenté(e) en sophrologie, yoga, méditation, cet article permet d'enrichir ta connaissance pratique et technique du bien-être. Il s'inspire du livre L'art de la respiration - Swami Saradananda.


Posts récents

Voir tout